BACKROLL TO TOESIDE

Vidéo tutoriel expliquant comment faire un backroll to toeside

Trouver une école partenaire OLK

One Launch Kiteboarding s’associe à des écoles de kitesurf en France et à travers le monde. Un moyen sûr de frapper à la bonne porte

BACKROLL TO TOESIDE

Les gens se demandent souvent qu’elle est la différence entre un backroll et le backloop, personnellement je n’en sais trop rien, en kitesurf les noms de figures changent souvent et à titre d’exemple une figure qui s’appelait il y a encore peu de temps un « blind judge 3 » s’appelle désormais un « Backside 313 » et ça, ça vous fait une sacrée belle jambe !

Du coup, me concernant, j’appelle parfois un backroll un backloop et inversement mais si je devais définir la chose, je dirais qu’un backloop est une rotation arrière où l’on s’aide de l’aile pour s’extraire de l’eau et se sustenter alors que pour le backroll on est plus dans un esprit wakeboard et on compte uniquement sur le pop pour s’extraire de l’eau. Il faut tout de même noter qu’une personne anglosaxone dira toujours un Backroll et n’utilise pas le mot Backloop donc le problème d’appellation ne concerne que les frenchies.

Une chose est certaine, pour le backroll et le backroll to toeside, avoir des notions de pop vous aidera et si votre pop n’est pas parfait ne vous en faites pas car travailler cette figure est un excellent moyen d’améliorer son pop. Dans cette vidéo tutoriel One Launch Kiteboarding vous apporte des conseils pour aborder efficacement le backroll to toeside et le backroll qi sont deux figure très similaires consistant à effectuer une rotation arrière sans vous servir de la sustentation su kite.  Bon visionnage et bonne chance !

Quelques points importants pour la réalisation du backroll et du backroll to toeside :

  • attaquez la figure avec un kite à 45°
  • crantez énergiquement
  • lors du crantage ne bordez pas trop pour permettre à l’aile d’avancer dans la fenêtre
  • à la fin du crantage (environ 1 seconde) bordez d’un coup sec pour apporter plus de dynamise et vous extraire de l’eau
  • ne laissez pas votre kite monter pendant la manœuvre, gardez le le plus stable possible autour de 45°. Si le kite monte trop, vous risquez de faire une sur-rotation
  • Si votre pop n’est pas bon, vous pouvez succinctement monter votre aile ou vous aider d’une vague
  • à la fin de la rotation regardez bien votre point d’amerrissage et abattez

Réserver un stage de perfectionnement

34 Partages
Partagez34
Partagez
Tweetez
+1